Demeurer maître de sa vie aussi longtemps que possible

Décider de faire une transition domiciliaire est une démarche stressante pour tout le monde. Et prendre cette décision lorsque l’on est âgé ou fragilisé, ou soudainement dans le grand besoin, peut devenir une tâche démesurément stressante.

Voici un conseil qui peut aider à calmer la turbulence émotionnelle associée aux transitions de vie.

Prenez votre qualité de vie en mains aussi longtemps que possible!

Une de nos clientes de 84 ans vivait encore seule à la maison dans une maison de grandeur moyenne. Un accident vasculaire cérébral a déclenché tout un processus de questionnement et de changement dans sa façon de vivre. Ses enfants inquiets l’ont fortement poussée à considérer d’emménager dans une résidence. Aucun d’entre eux ne vivait assez près d’elle pour vérifier de façon régulière son état et sa sécurité ou même lui venir en aide dans une nouvelle situation d’urgence. Elle a résisté à cette suggestion et au changement.

Maman s’est bien rétablie et s’est remise à se sentir vaillante et en forme. Elle s’est munie d’une marchette pour se stabiliser, a recommencé à faire ses courses et à rendre visite à des amis. À la maison, elle a converti son espace de vie sur un étage au rez de chaussée, afin de réduire le risque de chutes et de faciliter ses déplacements.

Vivre à la maison en sécurité et aussi longtemps que possible , voilà un projet réalisable tant et aussi longtemps que tout est vérifié , modifié et organisé pour une sécurité maximale.

Il est recommandé de maîtriser la turbulence émotionnelle associée aux transitions domiciliaires

Grâce à l’aide de Jasmin Transition, elle a réussi à continuer de vivre à la maison heureuse et sereine tout en apaisant les craintes de ses enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *