AVEZ-VOUS DES DIFFICULTÉS À CHOISIR VOTRE DOMICILE ? – #1 de 2

 

Confused elderly man looks at the computer

  • Est-ce que votre maison vous paraît trop grande?
  • Est-ce que l’entretien est devenu trop épuisant ?
  • Les escaliers représentent-ils un danger?
  • Avez-vous récemment perdu votre conjoint ?
  • Votre santé s’est-elle fragilisée ?
  • Est-ce que vos revenus s’effritent ?

Si vous avez répondu oui à quelques unes de ces questions, le temps est peut être venu de penser à un nouveau style de vie domiciliaire. Dans ce cas, la première étape consiste à décider si vous désirez continuer de vivre à la maison en apportant les changements requis, ou de déménager dans un appartement ou dans une résidence.

Choisir l’option qui répondra le mieux à vos besoins.

Ces cinq points peuvent vous aider dans votre réflexion:

  1. Est-ce que je me sens seul ou démuni?
  2. Suis-je à l’aise et en confiance de vivre seul ?
  3. Est-ce que ma santé me permet de continuer de vivre seul?
  4. Ai-je besoin d’aide à domicile et si oui à quelle fréquence?
  5. Que puis-je vraiment me permettre au niveau financier en ce qui a trait à mon domicile?

Commençons par les deux premiers points. Les points 3 à 5 seront abordés dans le prochain article.

  1. La solitude.

Si le contact social vous manque parce que les amis et la famille se sont éloignés pour diverses raisons, il pourrait être envisageable de penser de vivre ailleurs, possiblement à proximité des services ou au sein d’une communauté où les activités sociales et récréatives vous sourient.

La résidence est souvent positionnée comme un choix de «style de vie», offrant un éventail d’activités physiques et sociales intéressantes. Cette option domiciliaire répond souvent aux besoins de plusieurs personnes. Prenez bien connaissance des offres de services et posez-vous la question suivante : est-ce que je me vois vivre ici au jour le jour et participer en collectivité aux activités?

Faites confiance à vos instincts. Si vous préférez la solitude ou un contact occasionnel avec les voisins, la résidence n’est peut être pas le choix idéal. Peut-être est-il préférable d’opter pour la vie en appartement plus près de la famille et des commodités.

 

woman-1008690_1920

  1. L’état psychologique.

En vieillissant, le niveau d’anxiété d’une personne a tendance à s’accentuer. Les déclencheurs sont nombreux, que ce soit par exemple au niveau des décisions à prendre au jour le jour, de la planification et de l’organisation des sorties, de la planification des repas et également la nuit de l’importance de se sentir en sécurité. Peut-être que la vie vous bouscule dans ce sens comme jamais auparavant.

Si c’est le cas et que vous désirez vivre dans un nouvel environnement ( appartement ou résidence) ayez à portée de mains une liste de vos déclencheurs d’anxiété et assurez-vous que le domicile choisi vous permette de rayer ces points. De plus n’oubliez pas d’en évaluer la sécurité. Y a-t-il un portier ou une réceptionniste jour et nuit par exemple?

Dans mon prochain blog je parlerai des trois autres points à considérer pour faciliter votre choix domiciliaire : santé, besoins et finances

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *